Et je recommencerai mille premières fois

J’oublie pour vivre encore*

Et quand on se replonge et quand on se rappelle

J’entends soudain

Ta voix

Ta voix de moi

C’est un air disparu

Un vrai son un fossile

Un écho

Qui ne reviendra plus

Je plisse les yeux je ne reconnais pas

Je songe 

Où était-ce ? Quand ?

Est-ce que tu t’appelles moi ?

Vraiment ?

Avons-nous existé

Là-bas ?

J’entends je creuse j’essaye

Et je ne trouve pas

Rien qu’une beauté étrange 

Humide un peu 

Morte 

Quelque part entre nous

 

*Version audio disponible : https://tremble.fr/radio-kos/

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s